La curiosité ou la vie !

Dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, on a la curiosité de regarder les roches, les sols, les montagnes… et on découvre le temps profond. Les théories de l’évolution viennent de là. Et à partir de là, la science va s’engager dans une sorte de curiosité perpétuelle.

http://www.influencia.net/fr/actualites/media-com,media,nous-cessons-etre-curieux-est-fin-humanite,7601.html

More from Antony Villéger

40 ans d’histoire de Renault dans un objet

Pour célébrer son jubilé, Renault transforme son surnom donné par ses concurrents,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *